Essayer Voir Huberman Bronislaw

L’artiste est inventeur de temps. Il façonne, il donne chair à des durées jusqu’alors impossibles ou impensables : apories, fables chroniques.

Essayer voir, ce n’est pas seulement essayer de voir. C’est accorder son regard à la durée d’un « essai », cette forme de pensée à la limite du théorique et du poétique. Forme que l’on retrouve dans Apple T., une œuvre de Miroslaw Balka où se pose la question – déjà littérairement articulée par Aharon Appelfeld ou Imre Kertész – de savoir comment survivre à Treblinka. Forme que l’on retrouve aussi dans une œuvre de James Coleman qui pose à son spectateur la question – déjà philosophiquement argumentée par Ludwig Wittgenstein et poétiquement phrasée par Samuel Beckett – de l’essayer dire, cette parole à trouver face à ce qui, sous nos yeux, se dérobe.

ISBN
PDF : 9782707323675
ePub : 9782707323668

Prix : 9.49 €

En savoir plus

Compte rendu publié dans Acta fabula (Février-mars 2016, vol. 17, n° 2) : "Après le silence" par Élise Benchimol.

***

Georges Didi-Huberman, Essayer voir

Paris : Les Éditions de Minuit, 2014.

EAN 9782707323651.

96 p.

Prix 13EUR

Présentation de l'éditeur :

L’artiste est inventeur de temps. Il façonne, il donne chair à des durées jusqu’alors impossibles ou impensables : apories, fables chroniques.

Essayer voir, ce n’est pas seulement essayer de voir. C’est accorder son regard à la durée d’un « essai », cette forme de pensée à la limite du théorique et du poétique. Forme que l’on retrouve dans Apple T., une œuvre de Miroslaw Balka où se pose la question – déjà littérairement articulée par Aharon Appelfeld ou Imre Kertész – de savoir comment survivre à Treblinka. Forme que l’on retrouve aussi dans une œuvre de James Coleman qui pose à son spectateur la question – déjà philosophiquement argumentée par Ludwig Wittgenstein et poétiquement phrasée par Samuel Beckett – de l’essayer dire, cette parole à trouver face à ce qui, sous nos yeux, se dérobe.

Vous pouvez feuilleter un extrait et consulter la Table des matières de ce volume.

0 thoughts on “Essayer Voir Huberman Bronislaw”

    -->

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *